Les origines du Reiki

Les origines du Reiki : Mikao Usui

Les origines du Reiki se rattachent aux pratiques de soins traditionnelles du Qi Gong chinois, que l’on retrouve aussi dans les pratiques des monastères bouddhistes. Mais le Reiki est attribué à Mikao Usui, de nationalité japonaise, qui a formalisé sa méthode de soin dans les années 1920.

Sur un plan spirituel, le Reiki s’inscrit dans les courants bouddhistes et shintoïste du Japon.

Même si, après la mort de Mikao Usui, en 1926, l’organisation de Reiki qu’il avait créé au Japon a perduré jusqu’à nos jours, l’introduction du Reiki en occident est due à une américaine d’origine japonaise qui vivait à Hawaï, Hawayo H. Takata (1900-1980). Initiée au Reiki lors d’un séjour au Japon par un ancien disciple de Mikao Usui qui avait créé sa propre « clinique », elle soigna par cette technique et elle a initié 22 maîtres Reiki.

A sa mort, deux courants de Reiki s’organisèrent en occident : l’un présidé par la petite fille de Mme Takata, le Reiki Alliance et l’autre par une américaine également, Barbara Ray, le Radiance Technique. De nombreuses branches sont issues du Reiki Alliance, et notamment tout un ensemble de maîtres Reiki indépendants, dont  l’auteur de ce site.

Depuis, des formes nouvelles de Reiki ont émergées, qui tendent à se multiplier. Le Reiki présenté sur ce site s’inscrit dans la lignée de Mikao Usui et de Mme Takata mais sans appartenance à une fédération de Reiki.

Il y a eu, dès la diffusion du Reiki, des assertions sur l’origine du Reiki qui étaient complètement incohérentes et fausses. Ces mensonges, et notamment une biographie inventée de Mikao Usui, auraient été diffusés par Hawayo Takata elle-même. De nombreuses recherches biographiques ont été engagées depuis qui ont données un cadre un peu plus vraisemblable à la biographie de Mikao Usui, mais avec encore de nombreuses zones d’ombre.

Ma position personnelle sur l’origine du Reiki

Je n’ai pour ma part (Jean-Pierre Chupin) pas conduit de recherches historiques personnelles et à vrai dire l’origine du Reiki, comme la vie de Mikao Usui, ne m’intéressent pas plus que cela. Si les mensonges ou erreurs grossiers ont été identifiés (même s’ils continuent de figurer dans des ouvrages récents et à être colportés sur le net), la réalité d’un Reiki importé du Japon en occident ne semble pas faire débat.

Cependant, mon opinion, en dehors de tout contexte historique, est que le Reiki serait une construction occidentale, dans la mouvance du new age, avec un fondement japonais. On trouve trop souvent en effet dans le Reiki une rapidité d’accès aux différents degrés, une préoccupation centrée sur le bien être immédiat, une absence de suivi des personnes initiées qui sont très éloignés de la culture japonaise. Cela ne me dérange nullement, car ce qui compte sont les résultats que l’on peut attendre de la pratique du Reiki, et je suis convaincu qu’ils sont au rendez-vous, à condition que la formation proposée avec l’initiation soit construite avec sérieux.

Pour plus de réflexions et de données historiques, je renvoie les personnes intéressées sur d’autres sites, ce que je pourrais écrire en la matière n’ayant pu être vérifié ni validé.