Conseils pratiques Méditation

Méditation - la Gloire du Corps

Méditation – la Gloire du Corps

par Jean Pierre Chupin

« Au regard qui l’accueille, le corps n’est pas seulement offert tel un présent… En se rendant visible, le corps ne se rend pas seul visible, il laisse venir au jour du monde l’âme invisible qui, en le vivifiant, est sa perpétuelle origine, et sans laquelle il ne montrerait rien. C’est seulement en rendant visible l’invisible qu’il peut lui-même se manifester.

En entourant de nos bras l’être aimé, jamais sur lui il ne peuvent se refermer. Ils ne le capturent pas, mais ne cessent de l’aborder. Dans l’intimité même, ils sont encore en chemin et ne détiennent pas ce qu’ils tiennent, mais font, du frémissement de leurs doigts, s’ouvrir des espaces nouveaux pour aller vers celui qu’ils n’auront jamais fini d’approcher. Embrasser n’est pas enclore, mais laisser éclore. »

J’ai souhaité offrir cette citation de Jean-Louis Chrétien (Jean-Louis Chrétien, La Voix Nue, une phénoménologie de la promesse, éd. Les éditions de Minuit) Pour approcher le travail de méditation sur le corps. On est loin, bien loin, du corps exposé, mis en scène, comme vitrine de son ego, de son paraître. Dans la méditation, l’attention portée au corps n’est pas simplement une concentration sur son pied ou dans son ventre. C’est une écoute extrêmement bienveillante de son corps, pour que, comme l’exprime si bien Jean-Louis Chrétien, en se rendant visible, il laisse venir au jour l’invisible. Alors, ce corps qui est nous-même, pleinement, devient beau et très émouvant.