Réflexions Reiki

Une histoire de vigne et de grenade – témoignage

par Jean Pierre Chupin

Un témoignage personnel pour ouvrir les publications sur le site reiki-sante « relooké ». C’était… Il y a bien longtemps. J’avais les cheveux longs à cette époque là ! Debout, j’étirais mon dos en regardant au loin la silhouette de la Tour de Tautavel, près de Perpignan, si nette et si justement posée en ce matin clair de fin d’été. C’était la pause de 8h00 et tous les vendangeurs se regroupaient sous un grand arbre. Chacun se débrouillait pour sortir de sa tête l’image obsédante du raisin. Le patron grillait. L’ouvrier était allé relever ses pièges à lapins. Une cueilleuse s’était coupée et une autre la soignait en lui faisant un peu de magie.

La magicienne venait d’on ne sait où, ni catalane ni espagnole. Quelque part d’une rive de la mer caspienne, paraît-il. Elle avait craché dans ses doigts et faisait frénétiquement des signes de croix sur le pouce de notre copine. Ses lèvres s’agitaient et je lui jetais quelques coups d’oeil discrets. J’avais coupé en deux une grenade ramassée dans une haie et je prenais à même le fruit des graines que je faisais éclater entre mes dents. La femme me regarda. Dans ces yeux presque noirs, un reflet mauve passa. Je me sentis aspiré. Je fermais les yeux et avalais le jus à la fois sucré et acide. « Merci ! » J’ouvris les yeux, la femme avait juste lâché ce mot en me frôlant, pour aller chercher son casse-croûte. Le soin était fini. Je pris la main de la copine. Il n’y avait plus trace de la coupure du sécateur, juste une fine ligne rose. Plus fort que le « baiser qui guérit tout » de maman ! Pourquoi « merci » ? L’ouvrier revenait, hilare, tenant un lapin par les oreilles. Tout le monde s’attroupait autour de lui. C’était fini. 25 plus tard… Le Reiki !