Réflexions Reiki

La cabine magique du praticien Reiki

par Jean Pierre Chupin

Je pratique le Reiki dans une cabine magique. Elle se trouve sur une avenue de Paris. On ne peut pas dire que le calme y règne. Au sous sol, entre la circulation de l’avenue, le métro en dessous et quelques bruits d’immeuble, ce n’est certainement la plus belle salle de Paris. Jamais pourtant aucun patient ne s’est plaint, n’a même paru étonné ou n’a exprimé de reproche aux inconvénients de cet endroit. C’est peut-être que les personnes qui s’en occupent et ceux qui y travaillent produisent une « énergie » propice à la détente, au lâcher prise et à la spiritualité.

Ce lieu me fait penser au coffre magique des magiciens qui y font disparaître et apparaître toutes sortes de merveilles. Dans cette salle, j’ai l’impression de larguer les amarres et d’embarquer mes patients dans un voyage fantastique au pays du Reiki.

Il était grand et la table était juste assez longue pour lui. Nerveux, ne sachant pas s’il devait rester ou filer sans demander son reste. Il a fini par rester. « Dès que je me suis allongé, me dit-il après le soin, j’ai senti comme un poids énorme qui pesait sur mon corps. Mais ça ne pesait pas, curieusement. Je sentais une forte présence là où vous posiez vos mains, mais j’étais en moi et c’était comme si ça me parlait. Et puis j’ai senti que tout bougeait, je flottais. J’avais des images, des lumières, je ne saurais pas dire. Des souvenirs aussi, de quand j’étais môme, avec mon grand-père, qui m’amenait avec lui dans les champs… Des émotions, comme quand j’étais amoureux… Bon, c’est loin tout ça. »

Pas si loin tout de même, puisque c’est encore là, quelque part dans le grand corps de cet homme. Il n’est plus enfant ni amoureux. Mais il est cela aussi, toujours. Le praticien Reiki, dans ce voyage, prend ses risques, lui aussi. Car c’est encordé à son patient qu’il l’accompagne et il ne s’agit pas de dévisser. Le chemin n’est certes pas parcouru dans sa totalité, et les traverses réservent encore bien des surprises et plus de questions que de réponses. Mais dans cette cabine magique du praticien Reiki, il ne s’agit pas de montrer du merveilleux mais de mettre la personne sur son chemin, prêt à l’affronter et, si possible, le laisser partir avec quelques étoiles dans les yeux.